Bienvenue sur le site internet
Cercle des Musées de la Ville de Nouméa

Musée de la Ville de Nouméa

Le Musée de la Ville a ouvert ses portes en 1996.
Ce beau bâtiment, de style colonial, fut créé en 1874 pour être une banque. Celle-ci ne dura que 2 années car elle fit rapidement faillite. L’hôtel de Ville prit ses fonctions pendant près de 100 ans de 1880 à 1975.

Ce Musée est aujourd’hui dédié à l’Histoire du pays et particulièrement l’histoire de la Ville de Nouméa.

INFORMATIONS PRATIQUES

Musée de la Ville de Nouméa
39 rue Jean Jaurès – Place des Cocotiers – BP K1   98849 NOUMEA Cedex
Tél. : (687) 26 28 05   Fax : (687) 27 60 62
Email : mairie.musee@ville-noumea.nc

Horaires d’ouverture
– du lundi au samedi de 9 h. à 12 h. et de 13 h. à 17 h.
– Fermé le dimanche et les jours fériés

Tarifs
Plein tarif : 300 F. 
Tarif réduit : 100 F. (étudiants et personnes de plus de 60 ans)
Gratuit : moins de18 ans, les anciens combattants et les personnes handicapées   

Boutique
La boutique du musée propose des ouvrages sur la période de 1853 à nos jours.

 

museeAu rez-de-chaussée vous découvrirez la mise en place d’une colonie avec la construction de Nouméa sur les remblais, l’installation d’un bagne (1864-1897), l’établissement d’une politique indigène et d’une économie de comptoir qui prospère au gré des fluctuations des cours du minerai.
Objets d’art fabriqués par les bagnards, costumes, et même la première voiture importée en Nouvelle-Calédonie, la Georges Richard, illustrent nos vitrines.

Au sous-sol, entrez dans une tranchée pour parcourir l’histoire de la Première Guerre mondiale. Poilus calédoniens et Tirailleurs kanaks rejoignent le front de 1915 à 1918. Lettres, objets, films et photographies permettent de ressentir la douleur infligée à tous, lors ce terrible conflit.
Découvert par Jules Garnier en 1864, le nickel se révèle un véritable or vert sur lequel repose l’économie du Caillou.

Au premier étage, une maquette de la ville de Nouméa en 1897 permet d’apprécier  l’évolution de la Ville et son charme d’antan.

Un jardin, à l’arrière du musée, permet de passer un agréable moment de détente parmi les plantes des jardins nouméens des années 1900.
De nombreuses espèces sont endémiques ; beaucoup ont également été importées au XIXe siècle, notamment de la Réunion par les colons Bourbonnais.
Passez sous la tonnelle et, au fonds du jardin, à proximité des bureaux, se trouve une salle pour les expositions temporaires qui présentent des zooms de l’histoire calédonienne.

Audio guide gratuit proposé à l’entrée en français, anglais ou japonais

1) Introduction Français Anglais Japonais
2) Départ des Calédoniens pour le front en 1915 Français Anglais Japonais
profitinvestblog.blogspot.com
blog.mgid.com
Mentions légales - Politique de confidentialité